Horaires des permanences

Lundi 14h-18h

Mardi 14h-18h

Mercredi : fermé

Jeudi 14h-18h

Vendredi 14h-18h

26 rue de la Solidarité, 75019 Paris (Station Danube ligne 7 bis ; porte de Pantin ligne 5 ; tram T3B Butte du Chapeau Rouge 

Inscriptions, renseignement et rendez-vous : 

|+33| (0)9 87 01 75 22

|+33| (0)6 43 75 42 15

|+33| (0)6 84 87 36 59

 

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

logo Facebook/messenger :

www.facebook.com/associationparabole/ 

 

 

 

                          

Musée de Bourdelle et l’exposition

 

 

Quelques mots sur l’artiste

 

Emile – Antoine Bourdelle naît à Montauban le 30/10/1961

Il termine l’école des beaux-arts à Toulouse. En 1885, il s’installe à demeure dans un atelier situé au 16, impasse du Maine - le musée actuel.

 

Impressionné par le talent de Bourdelle, un autre grand artiste, Rodin, l’engage comme praticien en 1893. La collaboration est fructueuse et appréciée par le monde des artistes et les amateurs de l’art.

 

Entre 1919 et 1929 Antoine Bourdelle réalise de grandes commandes officielles : La Vierge à l’offrande, érigée en Alsace, La France devant le Grand Palais pour l’Exposition des Arts décoratifs, ou encore le Monument à la mémoire du général Alvéar à Buenos Aires et la statue d’Adam Mickiewicz à Paris.

 

Il meurt en 1929.

 

 

Balenciaga, l’œuvre au noir

 

 

L’exposition, accueillie au musée Bourdelle, rend hommage au grand Espagnol, créateur de la mode, Cristobal Balenciaga , et à ses œuvres « noires » résonnant des sonorités noires d’un alchimiste de la couture.

 

L’exposition « L’Oeuvre au noir » propose, au travers d’une sélection de croquis, de modèles, de chapeaux et de bijoux, une relecture du travail au grand couturier.

 

En lien avec les sculptures d’Antoine Bourdelle, cette exposition tente de faire comprendre lart de Balenciaga qui choisit les tissus, les dentelles noirs dans toute leur luminosité et intensité. Le « non couleur » dans toutes leurs tonalités infinies.

 

 

Ensemble nous avons pu examiner les étapes de la création de certains modèles, en commençant par la conception sur le papier, passant par les croquis et jusqu’au produit final. Nous avons pu voir, toucher, apprendre le nom des matériaux utilisés. Au moment de sortir nous étions capables d’identifier le tissu de chaque modèle observé   

 

Le guide nous a initiés à la vie du grand créateur via des anecdotes de la vie professionnelle ainsi que des histoires de la vie privée de l’artiste. Nous avons pu contempler les œuvres de Balanciaga, appelé dans le monde de la mode « Couturier des Couturiers ».

 

Une visite guidée nous donne la possibilité d'étudier différemment l’exercice artisanal et nous permet souvent de mieux comprendre l’artiste.

 

Voici quelques souvenirs en photos.