Horaires des permanences

Lundi 14h-18h

Mardi 14h-18h

Mercredi : fermé

Jeudi 14h-18h

Vendredi 14h-18h

26 rue de la Solidarité, 75019 Paris (Station Danube ligne 7 bis ; porte de Pantin ligne 5 ; tram T3B Butte du Chapeau Rouge 

Inscriptions, renseignement et rendez-vous : 

|+33| (0)9 87 01 75 22

|+33| (0)6 43 75 42 15

|+33| (0)6 84 87 36 59

 

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

logo Facebook/messenger :

www.facebook.com/associationparabole/ 

 

 

 

                          

Mamans du monde - rencontre avec deux écrivaines

 

                               

 

Ce 28 juin, Ania Pamula et Dorothée Saada, sont venues échanger avec les apprenants du cours d'Alpha et ainsi que les travailleuses de l'association. Les deux auteures, l’une Polonaise, l’autre Française, toutes les deux mamans et journalistes pour le magazine Parents, sont à l'origine du livre Mamans du monde qu’elles nous ont présenté lors de cet atelier. L’idée de ce livre est née à partir de leurs propres expériences de la maternité et de leurs interrogations. Elles ont alors eu envie de savoir comment les choses se passent ailleurs.  Cela a été possible grâce au caractère cosmopolite de Paris où elles ont rencontré des mamans d’origines et de cultures diverses.

A travers le témoignage de toutes ces mamans, le livre invite à relativiser les pratiques, découvrir, des expériences ce qui permet aux parents de déculpabiliser et d’alléger la pression qu’ils s’imposent et finalement de suivre leur intuition en matière d’éducation. 

Lors de cette rencontre, nous avons abordé différents aspects de la parentalité. Notamment, la question de la discipline, le degré d’autorité parentale varierait d’un pays à l’autre, la relation parents-enfants s’en trouvant impactée. Nous avons aussi parlé de l’accompagnement de la jeune maman durant les premiers jours après l’accouchement qui est très différent selon les pays, mais également la place du père selon les sociétés. Les auteures nous ont confié avoir parfois découvert de plus grandes différences avec des pays proches géographiquement de la France, qu’avec des pays beaucoup plus éloignés.

Les échanges ont été riches, et chacun a pu à son tour partager ses propres expériences relatives aux tensions entre immigration et éducation.